Dictée des mots d'or 2012

Mercatique de communauté annuelle de la dictée des Mots d’Or

Chaque année, pendant la Semaine de la Langue Française, la dictée, concours d’écriture et épreuve proposée au grand public, a eu lieu à Paris, à la Cité internationale universitaire.  Celle du 23 mars 2012 a réuni une cinquantaine de personnes, jeunes et vieux, étudiant(e)s étrangers et retraité(e)s autour des organisateurs de l’Alliance Internationale1. Chez les francophones et les non francophones, s’installent  un peu d’émotion et beaucoup de sympathie. La dictée des Mots d’Or, dans l’ensemble, est un texte comprenant des mots à caractères spécifiques comme le terre-plein, plain-pied, des cris d’orfraie, le gréement des planches à voile, les bômes doubles renforcées et des verbes conjugués au passé simple et dont l’un, à l’imparfait du subjonctif (s’excitât). Un piège cependant concerne les homonymes tels la boite de chant à tête d’aurochs. S’agit-il aussi d’une boite de champ, c’est à dire d’une boîte métallique décorée d’un champ rempli de rocs (roches, cailloux…) à têtes figuratives? Evidemment, la couleur de cette boite bleu foncé reste invariable.

Par ailleurs, pour les francophones, en particulier habitants des pays riches, aux chiens et chats, animaux de compagnie, des croquettes (au pluriel, aliment déshydraté, en boulettes) achetées dans le commerce de proximité ou dans les grands centres commerciaux sont servies en guise de repas alors que dans les pays pauvres, les canines comme leurs maîtres se contentent d’aliments cuits à la maison. Autrement expliqués, ces mots ont la magie de nous faire voguer vers d’autres cieux plus cléments, ceux de la navigation à voile ou encore du sport nautique. Toutefois, il ne faut pas toujours rêver à l’heure où des chômeurs font la queue pour une soupe chaude. Histoire de civilisation ou/et des us et coutumes lorsqu’il revint s’asseoir et prit sa liseuse électronique pour terminer la lecture de la Dame aux camelias ? . Utiliser un ordinateur et disposer du temps pour lire un roman2 n’est pas à la portée de n’importe quel quidam. De plus, il semble naturel que l’on soit épuisé après avoir suivi des reportages sur l’équinoxe vernal, sur les mobilisations éclair et sur la défonce alcoolique périodique. Ces thèmes contemporains, certes, nous informent sur l’astronomie3 et nous effraient sur la déprime des ivrognes, par certains côtés, ne conduisent pas au « Songe d’une nuit d’été » de Williams Shakespeare4. De cette remarque, la dictée aurait-elle un autre penchant, cette inclinaison vers un concours d’écriture francophone qui récompense les candidat(e)s les plus assidu(e)s? Dans ce cas, il serait profitable d’accorder un prix honorifique aux francophones qui se sont déplacés pour l’événement et une autre attribution méritante aux non francophones qui ont choisi l’étude du français, langue étrangère. De même, pour la correction de la dictée, il serait justifiée de la confier aux seuls organisateurs plus concernés sur la grammaire, l’orthographe et la lecture pertinente. L’équipe des correcteurs bénévoles serait à recruter parmi les terminologistes5 et responsables de la francophonie qui se verraient informés des difficultés des textes proposés. Et de Bercy à la Cité universitaire, ils et elles prendraient des transports en commun, pour la beauté du geste et pour que le « français soit une chance »! Pourrait-on ici penser à l’âme communautaire française ou simplement à celle de « la Femme de trente ans » d’Honoré de Balzac6?

En perspective, la mercatique de communauté des lettres et des Arts impacterait-elle sur celle du français des affaires?


 

Nguyen Dac Nhu-Mai
Lauréate 2010 des Mots d’Or de la Francophonie pour la Presse écrite

Print Friendly
  1. Dictée organisée sous la coordination de M. Nguyen Duy Tân,  Vice Président de l’Alliance internationale www.allianceinternationale.org
  2. La Dame aux camélias est un roman d’Alexandre Dumas fils publié en 1848, inspiré par son amour pour la courtisane Marie Duplessis. Ce roman a inspiré l’opéra de Verdi, La Traviata.. De nombreuses actrices ont incarné Marguerite Gautier, de Sarah Bernhardt à Isabelle Huppert, en passant par Lillian Gish et Greta Garbo.
  3. Les équinoxes de mars et de septembre sont les deux moments de l’année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d’un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) où le jour et la nuit sont approximativement de même durée. Lors des équinoxes, le soleil ((pourcentage en masse)) se lève exactement à l’Est et se couche exactement à l’Ouest. En astronomie (Avec plus de 6 000 ans d’Histoire, l’astronomie est probablement la plus ancienne des sciences naturelles, ses origines remontant au-delà de…), un équinoxe est le moment où le Soleil atteint une des deux intersections entre l’écliptique (L’écliptique est le grand cercle sur la sphère céleste représentant la trajectoire annuelle du soleil vue de la Terre. Plus précisement, il s’agit de…) et l’équateur céleste : sa déclinaison est alors nulle. L’intersection correspondant à l’équinoxe de mars est le point vernal. Explications données par M. Nguyen Duy Tân.
  4. Le songe d’une nuit d’été est une pièce étrange et complexe, mêlant plusieurs intrigues, faisant cohabiter deux à trois mondes que tout oppose : la noblesse d’Athènes, la troupe de rustres qui s’improvisent acteurs et le royaume des fées. L’intrigue, surprenante et changeante, est par là très difficile à résumer. Shakespeare nous conte l’histoire d’un triangle amoureux qui, après bien des péripéties, se verra résolu … A l’aide de la magie. Il met en scène également la querelle d’Obéron et de Titania, souverains du royaume des fées, les facéties du lution Puck également appelé Robin Goodfellow ou encore la répétition d’une pièce pour le mariage de Thésée, de la part d’artisans de la Cité peu au fait des conventions théâtrales. http://carnets-plume.blogspot.fr/2008/07/le-songe-dune-nuit-dt.html
  5. Le premier prix de la dictée 2011 et 2012 à la Cité Universitaire a été attribué à un « terminologiste » francophone de surcroît!
  6. Votre âme est en danger, madame. Je ne vous parle pas en ce moment de l’autre vie qui nous attend ! Non, je ne suis pas au confessionnal. Mais n’est-il pas de mon devoir de vous éclairer sur l’avenir de votre existence sociale ? Vous pardonnerez donc à un vieillard une importunité dont l’objet est votre bonheur. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, 1832)

You may also like


Warning: file_get_contents(http://graph.facebook.com/?ids=http://allianceinternationale.org/activites/dictee-des-mots-dor/mercatique-de-communaute-annuelle-de-la-dictee-des-mots-dor/): failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 403 Forbidden in /homepages/20/d342523894/htdocs/site_alliance/wp-content/themes/abomb/elements/element.php on line 80
0 comments

By