chateaudechantilly-17920-24juin2012

Les excursions de l’Alliance : le domaine de Chantilly

Dimanche 24 juin : pour la dernière excursion 2011-2012 de l’Alliance, nous sommes en partance pour le domaine de Chantilly à la découverte des grands trésors du patrimoine architectural et culturel français.

Après moins d’une heure de trajet en car, le groupe arrive sur le domaine de Chantilly. Le Château, qui a fait l’objet de plusieurs transformations au cours de son histoire, s’élève majestueusement dans un paysage verdoyant traversé de canaux.

chateau_de_chantilly_-_17918_-_24_juin_2012_2500_02

 

L’histoire de cette illustre bâtisse remonte au XIVème siècle

Le Petit Château est construit vers 1560 par Jean Bullant, abritera, entre les XVIIème et XVIIIème siècles, les apparentements des Princes de Condé. Le Grand Château, quant à lui, est plus récent. Il fut construit de 1875 à 1885 par Daumier pour Henri d’Orléans, duc d’Aumale (1822-1897), fils de Louis-Philippe, qui donna Chantilly en 1886 à l’Institut de France.

A une centaine de mètres environ des deux châteaux, nous commençons notre visite par les Grandes Ecuries, devenues aujourd’hui  » le Musée vivant du Cheval  »  On découvre un chef-d’œuvre architectural du 18ème siècle. Il mesure 186 mètres de long et peut abriter 240 chevaux et 500 chiens.

Intéressant de rappeler ici que l’occupation principale des hôtes de Chantilly à travers les siècles fut la chasse.

chateau_de_chantilly_-_17944_-_24_juin_2012_400

Dans la rotonde circulaire des grandes écuries, notre groupe apprécie un spectacle équestre dont le coup d’envoi est donné par deux chevaux portugais que montent deux jeunes cavalières chevronnées. Cette première partie se veut pédagogique : « le Musée vivant du cheval » a pour vocation d’enseigner la pratique du cheval, et de faire connaître son univers.

chateau_de_chantilly_-_17997_-_24_juin_2012_2500

Afin d’apporter des éléments de compréhension aux spectateurs les plus novices, la démonstration commence par une série de pas qu’effectuent les chevaux naturellement :

  • du pas ;
  • du trot ;
  • du galop.

S’en suivra des présentations de mouvement que l’homme apprend aux animaux au cours d’un long travail de dressage. Moment fort : la révérence du cheval.

Ça y est. On ne doute plus du pouvoir de domptage de ces deux maîtresses.

Le spectacle continue, cette fois avec une dimension plus théâtrale que pédagogique. Surgissant de l’ombre, une princesse de rouge vêtue fait galoper son cheval dans l’étroit espace de la rotonde. La délicatesse du mouvement et son rythme effréné sont dignes d’une course à cheval en pleine nature d’Asie centrale. Après un enchaînement de scénette chevaline, le groupe de l’Alliance internationale se regroupe pour aller se restaurer, bravant les éléments atmosphériques tumultueux….

Une jeune guide-conférencière nous attend à 14h à l’entrée du Petit Château. Elle nous fait découvrir les Grands appartements situés au premier étage dans l’aile datant de la Renaissance. En tout, trois salles décorées au XIXème siècle. Le Cabinet des Livres, riche d’une collection de 13 000 ouvrages dont 700 manuscrits, la salle des gardes où l’on découvre des portraits du peintre flamand du XVIIème siècle Van Dyck, mais aussi la fameuse mosaïque d’Herculanum présentant l’enlèvement d’Europe, et enfin l’antichambre ornée de tableaux de chasse par Oudry et, curieusement, un cabinet minéralogique des princes de Condé.

chateau_de_chantilly_-_18035_-_24_juin_2012_2500

Puis, on entre dans la Grande Singerie qui est faite d’un décor de chinoiseries mettant en scène des singes. C’est l’œuvre de Christophe Huet. Cette pièce, dont les œuvres sont datées de 1737, présente des allégories de la guerre, de la chasse, de la musique, de l’architecture et de l’Alchimie, entre autres. On y voit le plus souvent des singes au service de l’homme ; mais un mur entier, quant à lui, inverse les rôles avec un grand esprit d’autodérision.

chateau_de_chantilly_-_18045_-_24_juin_2012_2048

 

Enfin, un passage s’impose par la galerie des Actions de Monsieur le Prince où des tableaux représentent des batailles gagnées par le Grand Condé.

Une passerelle à deux niveaux fait communiquer les deux châteaux. Elle nous permettra de rejoindre par la suite les Galeries de peintures situées au Grand Château pour une visite libre où l’on découvre le second musée de peintures anciennes, après le Louvre, le musée Condé.

C’est d’ailleurs pour abriter ses collections de peintures, de mobilier, de livres, de manuscrits et d’œuvres d’art qu’Henri d’ Orléans, Duc d’Aumale (le dernier résident de Chantilly), fait reconstruire en 1870 le Grand château en faisant appel à l’architecte Honoré Daumet.

chateau_de_chantilly_-_18119_-_24_juin_2012_2500

 

Les visiteurs sont ravis de découvrir une exceptionnelle collection de peintures (Raphaël, Clouet, Poussin, Nattier, Watteau, Ingres, Delacroix) et les quarante miniatures de Jean Fouquet.

Ce château fut aussi le siège du quartier général de Joffre de novembre 1914 à janvier 1917.

La pluie incessante de ce dimanche nous empêchera, hélas, de nous balader dans le beau parc du château. Il fut dessiné par Le Nôtre pour le Grand Condé. A l’invitation des princes de Condés, de très nombreux invités se précipitaient dans ce parc pour des fêtes de grande ampleur avec feux d’artifice, concerts et bals.

Il est 17 heures déjà. Nous rentrons sur Paris avec le sentiment qu’il faudra revenir ultérieurement pour une visite des jardins sous le soleil.


Print Friendly

You may also like


Warning: file_get_contents(http://graph.facebook.com/?ids=http://allianceinternationale.org/activites/les-excursions-de-lalliance/les-excursions-de-lalliance-le-domaine-de-chantilly/): failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 403 Forbidden in /homepages/20/d342523894/htdocs/site_alliance/wp-content/themes/abomb/elements/element.php on line 80
0 comments

By