BEVERLEY-MARGARIA-625x300

Beverley Margaria, nouvelle Déléguée générale de l’Alliance

Beverley Margaria rejoint l’Alliance Internationale comme Déléguée Générale.

Directrice de l’Accompagnement des Publics en Mobilité à la Cité internationale (BAEM), elle succède à Mathilde Le Roy, ancienne Directrice du Mécénat, partie vers d’autres horizons.

Beverley Margaria est une professionnelle de l’Enseignement supérieur avec plus de 20 ans d’expérience dans des organismes aussi renommés que l’Institut National des Télécommunications, l’Institut d’Economie Scientifique et de Gestion (IESEG) ou encore la Conférence des Grandes Ecoles.

Sa carrière est multiculturelle. De nationalité britannique, Beverley Margaria occupe successivement des postes de direction stratégique tournée vers les relations internationales.

C’est dans une certaine logique que son parcours se poursuit à la Cité internationale, où elle accompagne les étudiants, chercheurs et artistes étrangers pendant leur séjour et maintenant après qu’ils aient quitté la Cité, avec l’Alliance.

A l’Alliance Internationale, Beverley Margaria a en charge la stratégie de développement de l’association et le management de l’équipe permanente.

Le Conseil d’Administration se réjouit de son arrivée et la félicite pour sa prise de fonction.

Berverley Margaria a accepté de répondre à quelques questions :

 

  • Pourquoi avez-vous accepté cette fonction ?
    Mon rôle à la Cité est d’assurer avec mes équipes (BAEM) l’accueil, l’accompagnement et l’intégration dans la vie et la culture française des étudiants, chercheurs et artistes qui viennent faire une partie de leur parcours académique ou scientifique à la Cité ou en région Ile-de-France. Il est donc tout à fait logique que cet suivi se poursuive après leur départ, dans le contexte d’une association des ‘anciens’ comme l’Alliance.
  • Quel plan d’actions envisagez-vous ?
    Avec mes équipes au BAEM, nous constituons un relais privilégié pour communiquer avec les résidents qui passent quotidiennement dans nos bureaux. Nous allons donc leur faire connaître l’association, que cela concerne les ateliers de recherche d’emploi (ACIP), la relecture des thèses et mémoires ou encore les manifestations culturelles.  Nous les encouragerons à découvrir l’Alliance et à s’inscrire à l’association avant leur départ.
  • Pourquoi avez-vous choisi de faire carrière en France ?
    Je pourrais prétendre que c’est pour la culture, la gastronomie, les vins ou l’art de vivre. Mais non ! Il y a bien longtemps, j’ai été « kidnappée »  par un français. C’est aussi simple que ça !
Print Friendly

You may also like

0 comments

By