Rencontres Internationale des Anciens Résidents de la Cité (RIAC)

14357332274_5dc0cc3135_z

Les 3ème Rencontres Internationales des Anciens de la Cité (RIAC) se sont tenues le samedi 24 mai 2014.

Événement important de l’année 2014 s’il en fût,  ces rencontres ont accueilli près de 130 personnes venus des quatre coins du globe – heureux de se retrouver dans cette valeureuse Cité qui les a accueillis, il y a parfois plusieurs dizaines d’années.

Les RIAC 2014 se sont déroulées au sein de la Maison Internationale, établissement emblématique du campus. Ces rencontres ont débuté par une conférence sur le développement de la CIUP, animée par Carine Camby, déléguée générale de la Cité. Dans les prochaines années, le campus verra sa capacité d’accueil augmenter de près de 1800 places, avec 10 nouvelles constructions.

14357333184_bca935a76a_z

Maison de la région Île-de-France, Maison de la Corée, Maison Paul Vaillant-Couturier, … le visage de la Cité évoluera donc, tout en conservant sa magie, ses valeurs et sa douceur de vivre.

Autour d’un repas organisé dans le chaleureux salon « la terrasse », les conversations animées se sont faites nombreuses et variées.

14358202125_53f20e4a84_z

Après avoir laissé libre court aux animations de l’édition 2014 de la Fête de la Cité, les RIAC ont initié, en fin de journée, un concert de musique classique et contemporaine, interprété par des résidents de la Cité. S’en est suivie la remise des prix du concours photographique « La vie à la Cité ».

14335091046_ca882aa25a_z

La journée s’est clôturée par un apéritif au champagne, prolongé par le Dîner de Gala des RIAC, animé musicalement par le groupe LovelyDays.

Nous souhaitons ici remercier tout particulièrement toutes les Anciennes, tous les Anciens qui ont participé à ces rencontres, ainsi que les résidents qui ont préparé le concert du soir avec la complicité de l’Orchestre de la Cité. Nous tenons également à remercier toutes les équipes de la Cité qui ont oeuvré au succès de ces festivités – où la convivialité était le ciment de ces heures vécues en commun.

14356656232_2f699e8be9_z

Découvrez les photos !

Anciennes, Anciens, ami(e)s de la Cité internationale, vous pouvez rejoindre l’Alliance Internationale, elle n’attend plus que vous… si ce n’est déjà fait !

join_riac

Chères Anciennes Résidentes, chers Anciens Résidents,
Chères Amies, chers Amis,

Il vous reste encore quelques jours pour vous inscrire aux 3ème Rencontres Internationales des Anciens de la Cité (R.I.A.C), qui se dérouleront le samedi 24 mai.

Nous avons imaginé cet évènement pour qu’il soit à la croisée des époques afin de vous faire revivre « vos années cité » tout en vous faisant profiter du dynamisme actuel qui anime la CIUP.

Alors que la matinée du samedi sera consacrée à la Cité d’aujourd’hui et de demain, vous plongerez durant l’après-midi en plein cœur de la vie résidente avec la Fête de la Cité.

La soirée quant à elle vous réserve un programme musical interprété par les résidents de la Cité, la remise des prix du concours photo « la vie à la Cité » et un grand dîner de gala.

Rejoignez-nous dès à présent :

S’inscrire

RIAC2012

L’édition 2014 des Rencontres Internationales des Anciens de la Cité se tiendra les 24 et 25 Mai 2014. Evènement convivial, il vous permettra comme en 2010 et 2012 de revivre le temps d’un weekend « vos années Cité ».

Le programme de cete 3ème édition est le suivant :

Samedi 24 mai

  • 10h – 11h30 : Table ronde “Un séjour à la cité, mon parcours dans la vie”
  • 11h30 – 13h00 : rencontre “les anciens croisent les résidents” et visite de L/OBLIQUE(le nouveau centre de valorisation du patrimoine de la Cité)
  • 13h00 – 14h30 : Déjeuner “Les Régions de France” + Exposition de photos de la cité
  • 14h00 – 17h30 : “la Fête de la Cité” et visites des maisons
  • 18h00 – 19h00 : Soirée musicale au théâtre de la Cité, remise des prix du concours photo organisé en partenariat avec l’association Wikimedia France et présentation de l’Anthologie “17 boulevard Jourdan” Tome 2
  • 19h00 – 19h15 : Discours : Marcel Pochard (Président de la Cité), Patrick de Cambourg (Président du comité des mécènes), Carine Camby (Déléguée Générale de la Cité) et Adrian McDonnell (Président de l’Alliance Internationale)
  • 19h30 – 23h00 : Dîner de gala (Cocktail Dinatoire et Animations) dans les salons de réception de la Maison Internationale

Dimanche 25 mai

  • 11h00 – 15h00 : Croisière Brunch sur Seine (sous réserve du nombre de participants)

Inscrivez vous !

groupe

Les 1er et 2 septembre 2012 aura lieu la seconde édition des Rencontres Internationales des Anciens Résidents de la CIUP. Découvrez ci-dessous le comité d’honneur de cet évènement :

  • Mohed Altrad : homme d’affaire d’origine syrienne, président du groupe Altrad, écrivain, et président du Montpellier Hérault Rugby
  • Jacques Barrot : homme politique français, membre depuis 2010 du Conseil constitutionnel
  • Patrick de Cambourg : Chairman du Groupe Mazars, président du comité de campagne de la fondation nationale
  • Abdou Diouf : homme politique sénégalais, actuellement secrétaire général de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF)
  • Michael Edwards : poète, critique littéraire, traducteur et professeur britannique
  • Costa Gavras : réalisateur de cinéma grec et français
  • Luc Montagnier : biologiste virologue français, il est co-lauréat du Prix Nobel de physiologie ou médecine avec Françoise Barré-Sinoussi, pour leur découverte en 1983 du VIH, le virus responsable du SIDA
  • Marcel Pochard : président de la fondation nationale de la Cité internationale universitaire de Paris
  • Viviane Reding : femme politique luxembourgeoise membre de la Commission européenne
  • Jacques Santer : homme politique luxembourgeois, président du gouvernement de 1984 à 1989 puis Premier ministre du Grand-duché de Luxembourg de 1989 à 1995, président de la Commission européenne de 1995 à 1999
  • Jacques Toubon : homme politique français, il assure actuellement la présidence du conseil d’orientation de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration

Participez aux Riac 2012, en vous inscrivant sur www.riac.fr

chloeidrissa

Dans le cadre de l’organisation des RIAC 2012, nous vous proposons des articles présentant des parcours, tranches de vies, d’anciens résidents de la Cité. De leur séjour à la Cité, à leur participation au RIAC 2012, comment la CIUP, avec sa dimension internationale et humaine les a transformé ?

Le récit ci-dessous a été rédigé à 4 mains par Chloé de Perry  (2006-2009 MPF) & Idrissa Sibailly (2007-2008 FDM – 2008-2010 FEU).

Tout a commencé là…

Chloé : …dans la cuisine du 4ème étage côté Arménie, à la Maison des Provinces de France de la Cité internationale universitaire de Paris. J’entre, un coup d’œil à ceux qui sont déjà attablés, une légère crainte puis un bonjour et un sourire. Je m’appelle Chloé. Moi, c’est Nizar. Moi, c’est Julie. Moi, c’est Ricardo. Moi, c’est Presci. Moi, c’est Louis-Jérôme. Moi, c’est Hayet. Et c’est parti pour un tour du monde d’histoires de vie… De dîners en picnics sur la pelouse, le monde s’agrandit, s’enrichit, de couleurs, de différences, de sourires. Une nouvelle famille est née, celle qui voit dans l’autre un ami, un frère, au-delà de l’apparence. Cette cuisine elle me rappelle d’abord celle de mon enfance…

dsc01275_2304

 

Idrissa : … un mercredi ensoleillé de l’année universitaire 2005-2006. Christoph, un ami allemand alors étudiant en échange Erasmus, m’invite à venir regarder un match de foot à la Fondation Heinrich Heine. Je descends pour la première fois à l’arrêt Cité Universitaire de la ligne B du RER et découvre l’imposante façade la Maison Internationale : wouah !  Je traverse ensuite le beau parc jusqu’ à la maison des étudiants allemands : wouah !  Après un match extraordinaire, mon équipe favorite perd mais tout le monde autour de moi est content (sans doute était-ce une équipe allemande qui avait gagné).  Christoph propose alors d’aller faire un tour au Bar de la Deutsch (certainement une autre maison allemande, pensai-je). Taisant ma déception, je suis le mouvement et me console bientôt en découvrant, émerveillé, les pavillons pittoresques de la Fondation Emile Deutsch de la Meurthe…  Décidément, cette résidence étudiante n’a rien à voir avec les logements CROUS que j’ai connus quelques années auparavant…

Chloé : … à La Brunelière, dans le Maine-et-Loire. Maman toujours affairée, à moitié assise sur sa chaise, au service de la famille, pour que tout le monde ait sa place et mange suffisamment. Une cuisine chaleureuse, une cuisine ouverte sur la campagne et la nature, où l’on se retrouve pour le petit-déjeuner, le déjeuner, le thé, le dîner… de manière régulière, comme autant de rendez-vous, de retrouvailles familiales, pour partager sa vie, ses idées, ses émotions, ses colères aussi. Une cuisine de vie… d’où l’on s’échappe parfois pour éviter la routine quotidienne… s’évader…

Idrissa : … en 2000. Résidence Jussieu sur le campus de la DOUA, à Villeurbanne près de Lyon.  Chambre 109 dans le bâtiment D. D comme délabré ? Non. Malgré la peinture défraîchie, ce que je retiens c’est plutôt D comme ces dîners partagés dans la convivialité avec Jean-René, Karfallah, Ludovic, Nassera, Mohamed,  Antoine, Nigel, Dietrich… 9m2 c’est peu de place pour étaler ses rêves, alors chacun laisse sa porte ouverte et très vite on se rencontre. Très vite, on se rend compte qu’ensemble on a beaucoup à partager. A travers nos longues conversations,  je découvre les Comores, les Hautes-Alpes, l’Algérie, la Syrie, le Sénégal, la Guadeloupe, le Burkina Faso… Notre auberge espagnole à nous, c’est le CROUS…

Chloé : …en rejoignant Pornichet, sur la côte Atlantique… la mer à perte de vue qui brille sous le soleil… le sable de la plage qui donne cette sensation incomparable de vacances lorsqu’on le foule de ses pieds… La plage… ce sont les amis, en particulier ceux du club des Dauphins où l’on joue et grandit ensemble chaque été. On y vient et on s’y retrouve en familles… les parents ne sont jamais bien loin des enfants, et les animateurs sont là pour créer du lien… de la gym du matin au grand jeu de l’après-midi, les enfants se succèdent et forment une fratrie joyeuse, une école de la vie, loin des bancs de l’école primaire…

Idrissa : … en décembre 1999, mon arrivée en cours d’année scolaire au Lycée Jeanne d’Arc à Paray-le-Monial ne passe pas inaperçue puisque je suis, me semble-t-il, le seul étranger, certainement le seul Noir. Malgré la curiosité que mes origines suscitent je reçois de mes camarades un accueil chaleureux et garde de cette année scolaire d’heureux souvenirs… La chambre individuelle tout confort de l’internat dont la majorité des pensionnaires est originaire de Saône-et-Loire contraste drôlement des chambres doubles sans porte, sans climatiseur ni lavabo, du Lycée Notre-Dame d’Afrique situé sur les bords de la lagune Ebrié dans le sud d’Abidjan…

Chloé : …à l’école, de la maternelle au lycée, à la campagne, bien peu de diversité, si ce n’est celle des compétences… mais lorsque l’on est petit, on ne se rend pas compte de cela. On prend les choses comme elles viennent, et les gens comme ils sont. A l’adolescence on pense à soi et à ce que l’on souhaite faire de sa vie, quitter vite le nid familial qui nous étouffe un peu, pour être libre… quelle utopie. L’université c’est un premier pas, pour moi ce fut d’abord Cholet, puis Angers… l’amphi c’est un état d’esprit ! On se sent grand et important… attention, on étudie ! Mais la vraie liberté… c’est la découverte du monde… c’est ce que je vais découvrir en partant en Erasmus…

Idrissa : … en août  1997,  retour à Abidjan après une paisible enfance à Genève. Un double choc, culturel et thermique. Seules la brise lagunaire et l’eau froide des deux douches quotidiennes permettent de refroidir la tête des lycéens en uniforme que les Pères marianistes forment depuis plusieurs décennies. Un havre de paix au cœur d’une ville bien agitée, mais des règles trop strictes pour l’adolescent de 15 ans que je suis. Il me semble aujourd’hui que tout cela n’était qu’un prélude aux belles années que j’aurais à vivre à la Cité.

Chloé : …à l’Université Jaume I de Castellon de la Plana, en Espagne… A moi s’ouvre l’Europe, dans sa pluralité… mon auberge espagnole. Nous sommes tchèques, italiens, finlandais, allemands, grecs, anglais, espagnols, français… et nous avons tous ce même élan, cette même soif de vivre, cette même joie de se retrouver autour d’un plat de pâtes au pesto, d’aller à la rencontre de l’autre, de le comprendre et de partager sa culture, sa richesse. En fermant les yeux je vois un grand soleil, celui qui brille sur l’Espagne, mais qui brille aussi dans les yeux de chacun de nous… européens. Grandie de cette ouverture sur l’Europe, je ne peux pas rentrer à Angers… Heureusement Paris me tend les bras… et un nouveau petit monde encore plus grand m’attend…

Idrissa : …en 2007 retour à la Cité internationale où je suis d’abord admis pour un court séjour à la MIAA dans une chambre double sans lavabo comme à l’internat de Notre-Dame d’Afrique. J’y partage des dîners avec des voisins de palier d’un peu partout comme à Lyon.  Je découvre ensuite qui est Emile Deutsch de la Meurthe (un industriel français qui n’a rien d’allemand) et j’ai le bonheur, après Sartre et Senghor, d’occuper une chambre dans un de ces charmants pavillons où je rencontre des amis mauritaniens, chiliens, canadiens, argentins, norvégiens, avant de passer deux merveilleuses années à la Fondation des Etats-Unis. C’est cette diversité qui me conduit au bar du Théâtre de la Cité où la suite de mon histoire commence par une rencontre avec une certaine Chloé de Perry J.

dsc07195_2304

Chloé : …à la Cité internationale universitaire de Paris. J’y suis arrivée par hasard… par un heureux hasard. A l’époque je ne connaissais des Noirs et des Arabes que ce que l’on vo(ya)it à la télévision lorsque l’on est français, ou peut-être européen… des immigrés qui ne travaillent pas, profitent des aides sociales, mettent le feu aux banlieues. Lorsque j’ai découvert à la Cité que mes voisins étaient algériens, tunisiens, marocains, camerounais, ivoiriens… j’ai eu un peu peur… avant de découvrir qu’ils étaient comme moi, des étudiants animés par la même soif de connaissance et de réussite, de bonheur et d’amitié. J’ai compris combien la peur nait de la méconnaissance de l’autre… cette peur qui crée les conflits, cette peur que les Pères Fondateurs de la Cité internationale ont cherché à tuer dans l’œuf, ici, dans chacune des 42 maisons qui composent la mosaïque culturelle de la Cité. Je suis fière aujourd’hui de dire d’où je viens et le chemin que j’ai parcouru, grâce à la Cité internationale, pour pouvoir offrir mon cœur à un autre « petit » de la Cité internationale : Idrissa Sibailly J.

2008_013_0405_0086

RIAC2010-110

L’organisation du grand rassemblement 2012 des anciens de la Cité va bon train. Les RIAC 2012 seront à l’image de l’édition 2010 : conviviales, festives et fédératrices. D’ailleurs un album photo vous attend pour revivre les meilleurs moments des premières RIAC.

Le programme des 1er et 2 septembre 2012 est construit autour des événements suivants :

  • Conférences et tables rondes
  • Moments musicaux
  • Visite historique de la Cité, en compagnie de tablettes tactiles
  • Rencontres avec des résidents actuels
  • Participez à  des moments gastronomiques conviviaux

L’intégralité du programme est disponible sur le site des RIAC !

Vous souhaitez retrouver des anciens résidents ? Vivre de nouveau entre les murs de la Cité ? Passez un weekend riche en échanges et découvertes ?

Participez au grand rassemblement des anciens en vous inscrivant sur www.riac.fr !

A-Photodegroupe-RIAC2010-064

L’Alliance internationale en lien avec la Cité internationale organise la deuxième édition des Rencontres Internationales des Anciens de la Cité (RIAC), les 1 er et 2 septembre 2012.

Evénement incontournable, les RIAC vous offre l’occasion de revoir votre Cité internationale et de retrouver ou rencontrer des anciens résidents de tous horizons et toutes générations, ainsi que les résidents actuels !

Un programme sur mesure vous est proposé : concerts, expositions, cocktails, soirées, tables rondes, visites thématiques de la Cité, nombreuses activités pour se souvenir de nos « années Cité  », … 

Découvrez-le dès à présent sur www.riac.fr

En plus, les maisons vous ouvrent leurs portes et vous propose l’hébergement. 

 Inscrivez-vous dès maintenant sur www.riac.fr

L’édition 2010 en images

Riac 20110

Si vous avez participé aux RIAC, vous attendez sûrement avec impatience la « plus grande photo de groupe du monde », prise le samedi 28 août devant la Maison Internationale, sous un soleil radieux, avec quelques centaines d’entre vous. Elle est désormais disponible : vous allez pouvoir l’acquérir, ainsi que toutes les autres photos des RIAC !

Pour en faire l’obtention, deux possibilités vous sont offertes :

1 – Nous vous proposons le fichier numérique en qualité HD. Tout comme les autres photos des RIAC qui se trouvent sur notre compte Flickr, vous pouvez librement et gratuitement les télécharger et les garder sous forme de fichier ou les tirer avec votre imprimante

2 – Vous pouvez également commander des tirages professionnels de la photo de groupe, ainsi que des autres photos des RIAC 2010. Pour cela, nous vous avons créé un espace sur le site de photos Photobox qui vous permettra en quelques clics de passer votre commande d’impressions et de régler votre commande en ligne (mais également, selon votre envie, d’objets dérivés : mugs, posters, agendas, livres, …).

Comment procéder pour effectuer vos commandes de photos sur Photobox ?

  • Tout d’abord rendez-vous sur la page suivante : http://www.photobox.fr/mon-espace/album?album_id=487684500
  • Sélectionnez dans l’album la ou les photos que vous souhaitez faire développer en cochant la case en bas à gauche de chacune d’elles (faites défiler les pages en cliquant sur « précédente » ou « suivante » en bas de chaque page).
  • Une fois votre sélection faite, choisissez « commander des tirages » ou « créer un produit » (pour les commandes de livres, mugs, tee-shirts, …).
  • Finalisez votre commande et réglez en ligne en suivant les indications.

Pour toute question relative à ces procédures, vous pouvez contacter l’Alliance Internationale

IMG_20140708_0074 - Garden Pary

Certains d’entre vous ont déjà pu les voir lors des RIAC 2010. Voici 3 films qui utilisent la Cité internationale comme support, soit pour en faire un historique, un instantané de vie, soit pour y développer une trame scénaristique. Nous vous souhaitons bon visionnage. N’hésitez pas à laisser un commentaire, pour par exemple faire le parallèle entre ces films et votre vécu au sein de la CIUP.

Une cité pas comme les autres – Jean-Luc Magneron (1969)

Nadja à paris – Eric Rohmer (1965)

Chambre 124 – Fabio Brasil (1965)


RIAC 2010 -IMG_8054

Samedi 28 et dimanche 29 août  2010 ont eu lieu les RIAC 2010. Nous avons été heureux de vous accueillir si nombreux au sein de la Cité Internationale et de vous permettre de revenir dans ce lieu riche en histoires et symboles.

Vous avez en effet été plus de 350 personnes à venir participer à cet événement, dont de nombreux anciens venus de l’étranger, qui ont pu résider à nouveau le temps d’un week-end à la Cité internationale, et assister aux diverses manifestations proposées dans le cadre de ces festivités : tables rondes thématiques, repas conviviaux, visites guidées de la Cité, diffusions de films d’archives, soirée de gala, visites du Palais de l’Elysée et du Palais Royal, jeu de piste dans le parc de la Cité, ….

Nous souhaitons ici remercier tout particulièrement tous les anciens qui ont participé à ces rencontres, et particulièrement les intervenants des tables rondes (Milena Donato, Pierre Casta, Chloé de Perry, Idrissa Sibailly, Nedim Gürsel, Juan Somavia, Toshio Ashiba, ainsi qu’Alberto Toscano, le modérateur). Un grand merci également aux musiciens qui ont animé la soirée de gala, avec la présence particulièrement émouvante du pianiste argentin Miguel Angel Estrella, dont le témoignage musical fut un moment très fort de ces Rencontres.

Afin de continuer la dynamique initiée lors de ces RIAC 2010, il est possible dès à présent de :

Ci-dessous quelques photos de l’évènement et le discours prononcé par M. Pochard lors du Gala.

 

 

Dès la semaine prochaine, retrouvez une plus large sélection de photos, et notamment la photo de groupe sur le site de l’Alliance internationale.

Restez-connectés.

L’équipe des RIAC.